La Voie

C’est une voix
Celui qui la voit
Peut la suivre
Peu la voient
Je suis la voie
Je suis la voix
Je suis là, vois
Je suis las, vois.


Suivre la voie c’est être ; je suis et donc je suis.


Tu vois ce que j’entends, c’est là, vois, c’est la voie, c’est la voix.


Qui peut vraiment prétendre être un initié et le successeur d’une tradition ?


Qui est assez pur pour revendiquer ce titre ?


Personne !


Nous ne sommes que des atomes.


Nous faisons partie d’un organisme.


Nous sommes des gouttes d’eau qui vont rejoindre l’océan.


Comment accepter que nous puissions être si petits ?


Peut-être faut-il savoir que chaque goutte compte.


En ayant conscience que chaque matériau a son importance, on peut créer.


Le fait de croire qu’il y a des personnes qui ne servent à rien et qu’il y a une hiérarchie de castes humaines, va nourrir le "moi je" qui va revendiquer une lignée portant un sceau, mais nous avons tous le même sceau, alors ne soyons pas sots !


Nous devons être prudents, du fait que nous avons plus facilement tendance à croire que nous sommes la réincarnation de Toutankhamon, plutôt que celle du concierge de l’immeuble. 


Nous ne sommes pas responsables de notre apparence, de notre appartenance ethnique et génétique, mais nous sommes responsables de notre attitude. L’endroit, l’époque et l’entourage qui nous constitue, font partie d’un karma collectif, mais nous pouvons œuvrer par le karma individuel.


La précaution à prendre a donc un rapport avec la Voie que l’on est censé suivre. Les 4 clefs du Zen peuvent servir à trouver sa voie. L’équilibre doit être maintenu, comme la cuisson d’un aliment. C’est ce qu’on appelle le régime du feu. L’alchimie interne commence par l’introspection qui consiste à se calmer.


L’être humain a colonisé la terre et il en porte la responsabilité. Il ne peut donc plus s’abaisser à une condition animale.


Pour la transmission de la Voie, l’être humain a toujours tendance à complexifier les choses et c’est là qu’il faut revenir à la simplicité.


A partir de là, la Voie doit être suivie dans un seul sens, c’est-à-dire vers le futur. C’est une voie à sens unique.


En nourrissant les bons principes d’humilité et de respect, la vie va nous donner des cadeaux. La Voie s’ouvre et nous étonne chaque jour ; pour cela faut-il la laisser faire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire