Hexagramme 8 Solidarité et union

H8 c'est 比 bǐ (pronc. litt. Bì) comparer, rivaliser, etc.

Il existe un homonyme 毗 pí (nombril) utilisé comme le verbe aider, assister, peut aussi être le verbe connecter.


Il est constitué du même caractère que celui de H8, précédé de 田 : le champ.


田 + 比 = 毗


Le nombril est notre point de connexion avec la mère.


Dans H8 il y a la terre de Kun (trigramme du bas) qui est la terre mère et l’eau de Kan en haut.


La mutation au second trait est légitime, car dans l’ordre du ciel antérieur Kun est égal à 8 et Kan à 6, ce qui fait 14. 2 X 6 traits = 12, ce qui revient au second trait. C’est la mutation originelle et elle mène à H29 Kan, l’eau, l’insondable.


L’eau est notre mémoire insondable et notre matrice universelle.


La terre c’est la pensée qui contrôle l’eau (la peur).


Kan c’est l’eau, mais c’est aussi le creux, le ravin insondable qui engendre la peur.


☵ L’eau de Kan
☷ est contrôlée par la terre de Kun


L’image de cet hexagramme est sans doute la communauté d’intérêt qui existe sur le plan universel. Il y a un niveau où nous sommes tous connectés.


 

1 commentaire: