PARIONS


Etude des 64 hexagrammes du Yi jing

P.A.R.I.O.N.S.

Pour étudier les hexagrammes

Le nom, le jugement et l’image des 64 hexagrammes ont été ici utilisés pour façonner à chaque fois une phrase qui soit en correspondance et en rapport avec : l’hexagramme Précédent, Antérieur, Retourné, Inversé, Opposé, Nucléaire, Suivant.

On voit que pour le premier (H1), son hexagramme correspondant P (précédant) est H64 dont le nom évoque le début de l’œuvre alchimique.

H64 "Wèi jì", signifie : « pas encore accompli », tandis que H63  "Jì jì", signifie : « Déjà accompli ». Le livre des mutations est en quelque sorte résumé par H64 et H63. L’œuvre commence au 64ème chapitre et elle se termine au 63ème. Ces deux hexagrammes mettent en jeu l’eau et le feu qui sont ici les représentants du ciel et de la terre à l’échelle microscopique. L’eau et le feu sont aussi le pivot central, tandis que le ciel et la terre sont les extrémités

L’eau et le feu – en tant que trigrammes du Yi jing – ont la particularité de n’avoir qu’une seule polarité ou plutôt la bipolarité, c’est-à-dire que l’eau – ici – est yang et yin (masculin, second fils) et le feu est yin et yang (féminin, seconde fille). Les six autres hexagrammes sont couplés : Le ciel (père) est métal yang, le lac (benjamine) est métal yin, etc.

Il n’y a donc que l’eau de kǎn et le feu de lí qui sont bipolaires et cela leur donne une importance capitale dans le processus de transformation et bien entendu pour l’œuvre alchimique. Kǎn et lí représentent les reins (eau) et le cœur (feu), dont les positions sont naturellement inversées (à la naissance), car avec kǎn   en bas et lí en haut, on voit bien que les traits sont dans des positions incorrectes (traits yin à des places yang et vice versa) et c’est pour cela que c’est H64 et que le but de l’œuvre alchimique est d’inverser ces positions pour obtenir H63. Si on fait descendre le feu du cœur dans le ventre, cela fait monter l’eau (nourrir le cerveau) et cela met en marche le moteur de la vie.

Chaque hexagramme est en rapport avec l’ensemble des 64 figures divinatoires et il existe une connexion dans l’ordre établit ; c’est pour cela qu’on commence avec le Précédent et on termine avec le Suivant.

Le ciel Antérieur représente ce qui est non manifesté, mais aussi ce qui est à l’état naturel et dont il faut tenir compte pour la direction de l’hexagramme de situation. Cela fait penser au code génétique et au fait que nous ayons les cheveux blonds ou noirs, les yeux bleux ou marrons, etc.

Au centre, se trouve le Retourné ou Renversé et l’Inversé ; là ce sont les amis, les aides.

L’Opposé représente l’erreur, mais on doit en tenir compte, car il s’agit de l’inversion de la polarité de chaque trait. Cet hexagramme est en opposition de position, c’est-à-dire que dans la grande roue de Shao Yong que l’on retrouve sur les boussoles feng-shui, l’Opposé se trouve en face de l’hexagramme de situation.

Le Nucléaire, c’est le noyau et il représente le déploiement de l’hexagramme de situation, avec les possibilités de transmutations, car les trigrammes qui sont tirés de l’intérieur, font penser à une rallonge de table. L’extension de la position, permet l’action adéquate, car elle offre une vue plus large.

Alors PARIONS

1. P64 A52 R1 I1 O2 N1 S2
P : C’est le début de l’accomplissement
A : le mouvement ferme provient de l’immobilisation
R : C’est le retournement à l’intégrité
I : La créativité engendre la fécondité
O : Le réceptif est l’opposition dans la polarité
N : Le fils du ciel, la graine, l’humain est un univers miniature ou gigantesque
S : La voie de la nature c’est la guidance du ciel et de la terre

2. P1 A57  R2 I2 O1 N2 S3
P : Le ciel est la terre sont nos parents
A : La réceptivité provient de la douceur
R : Rien n’est plus intègre que la terre, si ce n’est le ciel
I : La réceptivité engendre l’acceptation
O : La créativité et la fermeté sont opposées à la passivité
N : Avoir les pieds sur terre permet l’enracinement, ce qui est nécessaire à l’évolution spirituelle
S : Après le ciel et la terre viennent les premiers balbutiements de la vie

3. P2 A36 R4 I40 O50 N23 S4
P : Après le ciel et la terre, il y a l’être humain qui arrive
A : Il est difficile de s’affirmer quand on n’est pas reconnu
R : L’ignorance fait partie de ce monde et il faut la combattre
 I : On est souvent emprisonné dans une situation où il faut justifier sa cause
O : Sans un statut officiel (Diplôme, titre, etc.), c’est souvent plus difficile d’être reconnu
N : Il faut faire de l’ordre, des tris, des choix, il faut élaguer pour clarifier les choses
S : La vie est ainsi faites d’épreuves de devoirs et d’accomplissement par l’apprentissage

4 : P3 A16 R3 I39 O49 N24 S5
P : Après la naissance, vient les premiers balbutiements
A : L’élan de la jeunesse provient d’une énergie qui ressemble à la foudre qui sort de la terre
R : La vie est plus facile quand on lâche les responsabilités, quand on se laisse aller comme un enfant
I : Les obstacles sont plus faciles à surpasser pour les cœurs d’enfants car leur esprit est plus souple, leur cœur plus tendre
O : Ce n’est pas le moment de la mue
N : Il faut répondre à cet élan avec un maximum de sagesse afin que l’on sache où l’on va
S : L'enfant a besoin d'être nourri

5. P4 A15 R6 I6 O35 N38 S6
P : La nourriture doit être administrée
A : Le fait d’être en situation modeste fait que l’on soit naturellement à la demande
R : On ne peut pas mendier et guerroyer en même temps
I : Avant de demander quelque chose il faut peut-être d’abord commencer par être reconnaissant et éviter d’être en procès avec le détenteur de l’objet demandé
O : On est empêché d’avancer par les circonstances
N : Il faut apprendre à relativiser, voir d’autres issues, d’autres possibilités parallèles
S : Les aliments sont les premières causes de disputes

6. P5 A23 R5 I5 O36 N37 S7
P : La subsistance est souvent la cause de conflits
A : Le conflit vient d’un manque ou d’une privation
R : On a rien demandé et pourtant les ennuis sont là
I : Il n’y a rien à obtenir si ce n’est de la patience
O : Tout est mis en lumière, on plaide sa cause en intentant un procès
N : Il faut rechercher des alliés dans la famille et les proches
S : Le conflit mène à la guerre

7. P6 A20 R8 I8 O13 N24 S8
P : Le conflit conduit à la guerre
A : Le regard intérieur sert à la maîtrise de soi
R : Cela provoque le développement personnel
I : La connaissance de soi n’est pas séparatiste mais elle passe par la séparation
O : Se vaincre soi-même c’est être réellement puissant, pour cela faut-il s’occuper de soi
N : Répondre à l’appel intérieur, c’est revenir sur sa voie
S : La guerre produit l’association

8. P7 A46 R7 I7 O14 N23 S9
P : L’armée permet le rapprochement avec d’autres pour une idée de justice.
A : La bienveillance et la commodité engendrent une ascension qui  produit l’union.
R : Il est naturel de s’unir pour engendrer de la vigueur.
I : Amis et rivaux ne font qu’un, lorsque l’on est centré.
O : L’avoir matériel ne favorise pas souvent l’affinité des êtres, mais il a plutôt tendance à les diviser.
N : On choisit ses amis, mais rarement sa famille, alors il faut veiller à faire le bon choix.
S : Cette association produira une petite accumulation de force.

9. P8 A31 R10 I44 O16 N38 S10
P : L’union fait la force
A : Un instant de plaisir fait que la fermeté s’adoucisse
R : Par la douceur on obtient de grandes choses
I : Quand les choses sont légitimes, il n’est pas besoin de les attirer à soi, elles viennent naturellement d’elles-mêmes
O : Pour obtenir quelque chose, ici, il suffit d’être simple et intègre, pas besoin de manipuler
N : S’opposer en douceur permet la maîtrise de la situation
S : L’accumulation de force invite au rituel pour la conserver



10. P9  A4 R9  I43 O15  N37  S11.
P : Par l’accumulation de petites choses, on apprend à ritualiser pour gérer
A : Mettre les pieds dans le plat vient de l’ignorance
R : On ne maîtrise rien et on est à la merci de la situation
I : On n’est sûr de rien, mais il faut aller de l’avant
O : Il vaudrait mieux rester humble et modeste, mais il faut se mettre en marche
N : Le conseil des sages se trouve souvent chez les ancêtres
S : Le principe du rituel sert à apporter la paix

11. P10 A53  R12 I12 O12 N54 S12
P : Les rites servent à favoriser la paix
A : Faire les choses tranquillement, amène à la prospérité
R : Le malheur extrême fait venir la joie
I : C’est le temps de la paix
O : L’amour et la haine ne sont qu’une seule et même énergie
N : Quand on est dans la prospérité, il est temps de la partager dans le plaisir
S : Les hauts et les bas de la vie sont inévitables, mais ces états polaires ne durent pas.

12. P11 A18 R11 I11 O11 N53 S13
P : Suite à la paix parfaite, il y aura forcément un moment de blocage.
A : La corruption engendre le mal, mais cela fait partie de tout être humain.
R : Le mal est au service du bien.
I : La douleur sert à reconnaître le plaisir.
O : Le malheur ne peut exister sans le bonheur.
N : S’arrêter et repartir en douceur fait que l’on progresse.
S : l’obstruction sera suivie par une nouvelle collaboration.

13. P12 A26 R14 I14 O7 N44 S14
P : Il s’agit de conjuguer les efforts pour briser l’obstruction
A : L’accumulation produit la réunion
R : Plus on est de fous, moins il y a de riz
I : Plus on est de fous, plus on rit, mais moins il y a à boire
O : Il est naturel de vivre en communauté et ceux qui ont des affinités se rassemblent
N : la bienveillance et la commodité doivent être cultivées pour obtenir des relations
S : Par l’entente avec les autres, on obtient une grande maîtrise




14. P13 A33 R13 I13 O8 N43 S15
P : Savoir bien s’entendre avec tous, est la source du grand avoir
A : Le résultat de la chasse vient du fait que l’on a bien su se dissimuler
R : La possession est contraire à l’idée communautaire
I : C’est le capitalisme
O : On devient fortuné lorsqu’on est compétitif et que l’on n’a pas peur d’accumuler les richesses en prenant les devants
N : L’assurance et la foi sont les marques de l’authenticité de soi-même ; cela demande une claire fermeté
S : La grande possession exhorte à l’humilité, sinon…

15. P14 A42 R16 I23 O10 N40 S16
P : Quand on possède la grandeur, on doit cultiver l’humilité
A : Le profit qui se profile devrait nous rendre humble et reconnaissant
R : Si l’enthousiasme nous pend au nez, il faut d’avoir cultiver la gratitude
I : On ne peut pas se vanter d’être humble
O : La modestie fait que l’on ne s’avance pas en terrain miné
N : L’humilité est le vrai chemin de libération
S : L’humilité produit l’enthousiasme, car tout le monde sait que c’est l’attitude la plus pure

16. P15 A50 R15 I24 O9 N39 S17
P : La modestie engendre la grandeur
A : La notoriété engendre un élan dynamique
R : C’est le contraire de la modestie, ici on se met en avant
I : C’est le temps du mouvement et de l’action (le milieu)
O : L’ambition est à son comble
N : Il faut prévoir les obstacles
S : L’enthousiasme fait qu’il a des suiveurs

17. P16 A63 R18 I54 O18 N53 S18
P : L’enthousiasme c’est le fondement du charisme
A : On a l’aisance qui fait que l’on avance sans effort
R : L’action est sincère ce qui fait qu’elle engendre un mouvement pur
I : On n’a pas besoin de Gourou
O : On est opposé à la supercherie
N : Il faut continuer petit à petit
S : La suite de la suite, c’est les entreprises


18. P17 A54 R18 I53 O17 N54 S19
P : Si on suit trop ses désirs on peut tomber dans la débauche
A : Une situation subordonnée a favorisé la corruption
R : Il vaut mieux arrêter cela
I : C’est contraire au progrès
O : En changeant d’attitude ou de direction on améliorera la situation
N : Il vaudrait mieux accepter le second rôle
S : Les désordres poussent à avoir de l’ambition


Aucun commentaire:

Publier un commentaire