Hexagrammes contraires

Hexagrammes contradictoires

Il est difficile d’affirmer que des hexagrammes puissent être contraires, car dans la science du Yin et du Yang le contraire est contraire au bon sens.

Hexagrammes 17 – 54 et 18 – 53

H17 et H54

H17 (Suivre) met en jeu la joie du marais (Dui) et la foudre (Zhen). C’est le coup de foudre qui produit l’échange, comme une hache qui fend une bûche. Dans H17 on a envie d’aller de l’avant, on se sent léger et plein d’enthousiasme.

H54 (L’épousée) est l’inverse, où c’est la bûche qui se met sur la hache. On se sent lourd et fatigué, on n’a pas envie d’avancer. Zhen et Dui sont inversés et c’est par l’échange (troc) que la foudre survient. Cela ressemble à une manipulation.

H17 c’est suivre et H54 c’est être poursuivi

H18 et H53

H18 (Corruption) met en jeu le vent (Xun) au pied de la montagne (Gen). La terre de Gen se trouve au dessus du bois de Xun. Cette situation est pourrie car le bois ne peut pas pousser dans cette condition. On ne peut donc pas progresser ainsi. Quand la douceur de Xun va au devant de la solidité de Gen, on peut imaginer l’influence qui entraîne à la corruption. Le vent a raison de la montagne et c’est là qu’on voit la contrariété.

H53 (Développement) montre le bois de Xun au dessus de la montagne (Gen). Quand le bois de Xun pénètre la terre de Gen le développement est possible et quand l’arrêt va vers la douceur, cela démontre le progrès graduel.

H18 c’est régresser et H53 c’est progresser

1 commentaire: