Le Yi king parle

Un dialogue avec moi-même

Ces autres "moi" qui font que je suis une personne vivante, sont parfois difficiles à différencier.

Le Yi king propose des hexagrammes représentant trois niveaux bipolaires qui sont "la terre, l’homme et le ciel". Si on les compare aux trois corps principaux que sont "Le corps physique, émotionnel et spirituel" qui cadrent d’ailleurs si bien avec "les trois trésors" (San Bao) de la cosmologie chinoise, les trois champs de cinabre (Dantian) du Qi gong ou les trois réchauffeurs de l’acupuncture, bref la trinité ; il serait alors intéressant de savoir qui est qui et comment dialoguer efficacement avec ces parties invisibles mais tellement présentes et vivantes en chacun de nous.

Le fait d’être une personne physique semble être acquis pour la plupart d’entre-nous et en ce qui concerne la personnalité et l’égo, disons que c’est un autre débat.

Les émotions et l’esprit se partagent donc les deux parties abstraites de ces "nous" qui peuvent nous apprendre bien des choses.

Les cinq émotions (colère, joie, inquiétude, tristesse, peur) sont notre énergie bioélectrique avec laquelle nous pouvons communiquer par les cinq sens. Nous pourrions donc interroger notre foie, notre cœur, notre rate, nos poumons et nos reins pour savoir si tout se passe bien là-dedans.

L’esprit est subtil au point que les scientifiques et les spécialistes tout azimut en psychologie, parapsychologie, psychanalyse, en passant par les chamanes et tous ces différents médecins de l’âme, du psyché et tout ce qui se rapporte à l’invisible, aient pu donner autant de définitions et de concepts à nous en faire mal au crâne, à nous autres profanes pour nous parler de cette même chose insaisissable pour l’intellect.

Interroger l’âme, l’esprit, l’inconscient, le psyché, ou Dieu sait quelle partie imperceptible de nous-mêmes, est de toutes façon une quête de pouvoir absolu sur soi. Ceci dit nous pourrions alors nous définir en trois personnages dont nous serions le président. Nous nommerions notre corps comme étant une projection d’un être immortel (par exemple Arion), notre faculté émotionnelle comme un voyageur dans le temps et l’espace (par exemple Merlin) et nous serions donc l’esprit présidant à l’assemblée.

Peu importe tout cela ; que chacun fasse sa cuisine comme il l’entend ! Ce qui compte est de s’y plaire en s’amusant avec grand sérieux.

Ce que nous voulons c’est communiquer et avec qui ?

L’esprit est le niveau le plus subtil et donc le plus intéressant.

Nommons donc cet esprit comme nous l’entendons et soyons Merlin dans ce corps immortel chevauchant l’espace et le temps.

Merlin prend donc la place du disciple et l’esprit devient le maître (pour un instant puisqu’à la fin du jeu, nous sommes l’esprit, ouf !). Peu importe tout cela, ce qui compte c’est d’établir un contact avec cet autre que l’on cherche.


Appelons alors l’esprit "Qian"

Appelons le disciple "Gen" (les ressemblances et similitudes sont parfaitement volontaires)

EXEMPLE

Dialogue du Maître Qian et du disciple Gen

Gen : « Maître, pourquoi lorsque je progresse dans la voie de la sagesse, je me sens de plus en plus petit et ignorant ? »
Qian : « Le recueillement te permet de voir que tu es incomplet en tant qu’humain vivant seul. C’est par l’union et la fusion du couple que tu deviens entier. L’union te permet d’être dans une position qui observe, tu t’unis et deviens l’observateur de toi-même. La sensation malheureuse qui fait que tu te sentes de plus en plus ignorant te sert à te recentrer dans ton cœur. Le cœur est le centre de ta conscience qui établit l’équilibre entre l’énergie et la matière. » (tirage de l’oracle : H31,3,6 Mut. H12)

Gen : « Est-ce que tous les êtres humains doivent se réaliser en couples ? »
Qian : « Disons que l’union est une manière d’arriver à la réalisation de soi et que dans ton cas cela est nécessaire. Les humains sont différents et il y en a qui ont des chemins bien particuliers. Ainsi il existe d’autres méthodes. » (H59/2,3,4,5 Mut. H56)

CONCLUSION

Voila, en créant un dialogue entre un être imaginaire et cet autre soi-même, la magie du Yi king peut devenir subtile au point de faire dresser les cheveux.

Le plus important est de quitter l’esprit sérieux des scientifiques et analystes du Yi king pour entrer dans le sérieux de l’enfant qui joue. Le Yi king répondra scientifiquement aux scientifiques et magiquement aux magiciens.

Alors soyons sérieux, jouons !

1 commentaire:

  1. Merci pour ce très bon site, vraiment un panaché de bonnes et intéressantes idées. Surtout continuez ainsi. Bon courage
    Cordialement

    voyance gratuite mail

    RépondreSupprimer