Guérison avec le Yi jing

Comment utiliser le Yi jing pour la guérison ?

La guérison est un mystère, car la science peut vraiment de mieux en mieux expliquer la maladie, mais la guérison sera toujours un miracle, car les méthodes et les médications ne fonctionnent pas toujours ou de façons très différentes et chaque personne est finalement unique.

Dans le Yi jing, il y a un caractère (sinogramme) qui représente ce qui marche, ce qui fonctionne ou ce qui est magique.


Ce caractère se trouve dans le texte qui concerne la mutation de H27 « La nourriture » au premier trait qui donne H23 « L’éclatement ».


Ce caractère est Ling (靈 líng) et il figure une seule fois dans tout le livre.


Ling c’est ce qui marche, même si on n’arrive pas à le prouver.


C’est le "rei" de reiki (japonais), c’est la magie des chamanes capables de faire tomber la pluie par leurs chants.


Dans le texte de H23/1 on parle de Ling Gui (la tortue magique) et cela a donné une méthode de soin dans la médecine chinoise (Ling Gui Ba Fa) que l’on appelle les huit chemins ou sentiers de la tortue magique.


Pour le contexte de H23/1 il se pourrait qu’il y ait une allusion au jeûne ou à l’inédie, en cas de cas grave, car il se pourrait que par la concentration (qi gong, yoga ou autre) on puisse vraiment guérir quand les médecins ne peuvent rien y faire, ou alors pour aider au traitement.


Maintenant, si on interroge l’oracle :


H22/1,4 = H56


La réponse basique est H22 « La grâce »


Cet hexagramme représente la terre de ☶ Gèn qui étouffe le feu de ☲ Lí. Cette configuration d’énergie est l’appel à un phénomène de drain ou une dispersion. Le fait que Gèn (le benjamin) se trouve au dessus de Lí la cadette, fait qu’il y a une action à entreprendre pour remettre les choses dans le bon ordre, car le Yi jing veut que le féminin se trouve au dessus du masculin lorsque deux trigrammes s’accordent.


L’hexagramme de perspective est H56 « Le voyageur » où les trigrammes se trouvent inversés dans leur position haut et bas. Cela donne alors la solution toute faite, car dans ce cas la cadette ou seconde fille se trouve au dessus du benjamin ou troisième fils, ce qui est bénéfique, sauf que cet hexagramme est « Le voyageur », ce qui sous-entend un état transitoire.


Dans H22, le sujet est associé au dragon d’Azur (L’Est) à l’Officier/Fantôme (le pouvoir) et au signe du lapin (mois de mars). L’objet est alors associé au Serpent volant (Terre du centre), au frère et au chien. Ces deux places sont également celles des traits mutants. On voit que le sujet contrôle l’objet, car le bois du lapin domine la terre du chien, ce qui est profitable.


H22 c’est l’idée de l’ornement qui doit être bien administré. Si on ne se base que sur la parure (médecin ou médication), cela ne sera pas suffisant.


Le premier trait mutant est le sujet à la première place. Dans la perspective H56 il reste sujet mais devient le dragon (chen) qui est un signe de terre. Du lapin au dragon il n’y a qu’un pas à faire, car le dragon est le signe qui suit le lapin et cela représente une bonne augure. La mutation du premier trait donne H52 « L’immobilisation » et le texte parle d’aller à pied, au lieu de voyager en char. Ceci peut comporter un sens double, car on peut soit louper une opportunité, soit se moquer du qu’en dira-t-on et suivre sa voie normalement. Chacun doit y trouver sa réponse selon sa propre nature.


Dans le second trait mutant à la quatrième place, le chien devient coq, ce qui veut dire qu’il fait un pas en arrière, ce qui est bon dans l’idée de processus de guérison, puisque c’est l’objet et que la terre du chien nourrit le métal du coq. Le texte fait allusion au cheval blanc qui porte le symbole du deuil ou alors de la transmission des textes sacrés. On peut y voir ici une allusion aux sutras bouddhistes qui servent à la guérison. Cette mutation donne H30 « La clarté ».


On a donc vu que H22 qui met en jeu les trigrammes de la montagne (soit H52) et le feu (soit H30), devient H56 avec les mêmes trigrammes si on obtient H22/1,4.


H52 c’est la montagne, c’est l’immobilisation, c’est la méditation, etc.


H30 c’est le feu, c’est la clarté, c’est la purification, etc.


Le Yi jing nous invite donc ici à pratiquer l'immobilisation dans la posture de méditation et à gérer le feu dans un régime harmonieux.

Yi jing pour la guérison

3 commentaires:

  1. Félicitation pour votre site! Vraiment, il est génial et comme j'ai vu dans les premiers posts c'est vrai que partages et interface du site sont vraiment une aubaine pour bosser le style. Vraiment un grand merci !

    Voyance discount

    RépondreSupprimer
  2. Votre blog est simplement génial. J'y ai découvert de superbes images, signatures, citations. Je ne ma lasse pas de le regarder.
    voyance gratuite en ligne par mail

    RépondreSupprimer

  3. re bonjour,
    je viens de parcourir une grande partie de votre site... une merveille !!! merci d'exister

    voyance gratuite

    RépondreSupprimer